Excellence as a Way of Life

La recherche de la Qualité passe, dans toute organisation, à la fois par un certain nombre de changements de manière de faire (maîtrise et amélioration des processus, des canaux de communications, des liens clients-fournisseurs internes et externes) et de manière d'être (culture d'entreprise, valeurs et "mindset"). Cela n s'improvise pas.

De tels changements s'accompagnent volontiers d'un projet qui vont les planifier, les structurer, les implémenter. Au cours d'un tel projet, des groupes de travail vont voir le jour, certains temporaires, d'autres permanents.

L'idée générale, et capitale, est, à terme, de passer d'un mode de penser consciemment orienté vers l'amélioration de la Qualité et de la communication à des manières de faire inconscientes, automatiques, instinctives, naturelles et spontanées. C'est ce que nous appelons "Excellence as a Way of Life"®   

Si la notion de « projet Qualité » s’efface alors, restent bien sûr les structures mises en place pour que l’état d’esprit, la culture et les processus d’améliorations et d’innovation vivent et se perpétuent.

 

Un modèle bien connu

Unconsciously competent

De l"inconsciemment incompétent" à l'"inconsciemment compétent"

Notre démarche d'amélioration passe généralement par plusieurs phases, que ce soit pour passer son permis de conduire ou pour améliorer nos manières de travailler en entreprise.

"Unconsciously incompetent" (inconsciemment incompétent): les mots anglais sont souvent directs et durs mais ils disent bien ce que nous cherchons à exprimer. Dns bien des cas, je ne fais pas bien (ou pas de manière optimale) et je ne m'en rend pas compte. Je crois savoir conduire la voiture de papa mais c'est loin d'être le cas...

"Consciously incompetent" (consciemment incompétent): je prends conscience de mes/nos lacunes, des opportunités d'améliorations. Je réalise que conduire une voiture demande de la formation et beaucoup de pratique...

"Consciously competent" (consciemment compétent): c'est petit à petit, pas à pas, que nous nous améliorons, que nous progressons vers une maîtrise toujours plus grande de nos processus et manières de faire. De menière consciente et réfléchie. Je me rends compte que je maîtrise peu à peu mon véhicule... 

"Unconsciously competent" (inconsciemment compétent): tout en rappelant régulièrement les bonnes pratiques et attitudes et en multipliant les opportunités d'améliorations, nous nous rendons compte que nous "faisons bien" de manière automatique, que nous "pensons client" spontanément, que nous communiquons régulièrement de manière naturelle, etc. Le permis en poche, je me rends compte que conduire est devenu naturel et mon attention peut réellement se porter sur la route, le trafic et les imprévus plutôt que sur le changement de vitesse...