Le Storytelling

True stories. True Excellence experts.

La véritable « marque de fabrique » Pilgrim Support, et ce qui nous rend relativement unique sur le marché est l’usage intensif du «business storytelling®» c’est-à-dire, pour nous, l’utilisation d’histoires authentiques où des équipes, des personnes et des leaders ont donné, souvent face à des circonstances difficiles et/ou non souhaitées, le meilleur d’eux-mêmes.

Ces histoires, servant de « fil rouge » au cours de sessions isolées ou de trajets formatifs, ont un impact énorme sur les participants : rien ne surpasse la force du témoignage.

Utilisé comme une puissante source d’inspiration et de motivation, le « storytelling » permet au formateur de se présenter non comme un professeur expliquant à des participants -bien souvent experts dans leur métier- comment ils peuvent faire mieux mais comme une interface entre l’histoire (« Voyez comment ces gens-là ont bien fait… ») et les participants (« Qu’est-ce que cela vous inspire ? comment traduire dans votre quotidien ? »).

A13 4 fr

De telles histoires fascinent et captivent parce qu’elles sont:

  • 100% authentiques: le niveau de détail et d’authenticité est tel que, concernant Apollo 13, le magazine britannique « Spaceflight » présente notre BD comme « plus fidèle que le film » ; concernant « You go, we go », des officiers de pompiers nous déclaraient que nous pouvions sans difficulté passer pour des pompiers nous-mêmes ; et concernant « SARC-6 à bord du Léopold I », les officiers du Léopold I témoignent que nos dessins sont si précis et fidèles qu’eux-mêmes « pourraient enseigner à leurs équipes grâce à eux. »
  • Universelles: nos histoires s’éloignent volontairement de l’univers du « business » pour éviter les réactions –typiques- de « Oh mais chez nous on ne fait pas comme cela. ». A l’opposé, plongés dans un univers radicalement différent, les participants ne mettent que quelques minutes à retrouver leurs propres attitudes ou situations de travail au travers des astronautes, des sapeurs-pompiers ou des marins.
  • Proactives: nous n’observons jamais des équipes « ré-agissant » aux événements. Elles se construisent et « prennent action » sur base de tout ce qu’elles ont appris avant (formations, exercices, expériences, etc.).
  • Transversales: les histoires sont choisies pour pouvoir parler à toutes/tous dans l’organisation. C’est ainsi qu’elles ont été présentées avec succès à des comités de direction, des managers, des scientifiques, des encadrants en milieu industriel, des ingénieurs, des employés, des infirmières et des médecins, des avocats, des ouvriers (en ce compris des équipes de nuit), des facteurs, des chauffeurs de bus, etc.

En sus des dizaines d’idées d’améliorations que de telles histoires font jaillir à l’esprit, elles peuvent aussi être abordées sous des angles multiples: gestion de projet, management, gestion du changement (« change management »), processus de certification Qualité, programmes d’innovation, différents angles de communication, etc.